Exclusif, Concert de casseroles, arrestation des opposants, la lecture de Omar Youm ( vidéo)

Il y’ a 11 ans, les Sénégalais dénonçaient dans les rues et au prix de leurs vies les envies de troisième bail, nourries et ourdies par le régime de Abdoulaye Wade. Des morts, des blessés et des emprisonnements ont ponctué un soulèvement populaire qui contestait au pape du Sopi, une troisième candidature validé par un wax waxeet unanimement décrié.

Dans ce sillage, Yewwi Askan wi, à sa tête Ousmane Sonko, appelle à la résistance contre Macky Sall. Ainsi, un concert de casseroles et de klaxons a été initié pour contester l’invalidation de la liste nationale de ladite coalition. Le prétexte est tout trouvé pour en débattre avec un ponte du régime à la voix autorisée dans cette période de précampagne. 

Ayant gagné avec maestria sa mairie à Thiadiaye, Oumar Youm,  juriste de formation, qui a fait ses humanités en France, est réputé objectif, malgré son appartenance politique. Interpellé sur le concert de casseroles et l’arrestation d’opposants, l’ancien ministre des Infrastructures, des transports terrestres, du désenclavement se livre sans filtre. D’avis pour les divergences dans une démocratie majeure comme le Sénégal, Me Youm estime que cette diversité est une richesse, source même de complémentarité, si à la place des casseroles bruiteuses, on avait des bottes cadençant une marche harmonisée vers la cohésion. Ce, d’autant que, selon lui, nombre de ces Sénégalais dans les rues seraient en phase avec la vision du Président Macky Sall. Ce qui le motive à souhaiter la libération des opposants arrêtés pour épargner notre appareil judiciaire de procès politiques. 

%d blogueurs aiment cette page :