Affaire Astou Sokhena, une nouvelle plainte déposée

Les parent de Astou Sokhena, la femme morte par négligence médicale sont toujours en colère. Après le procès des sages femmes à Louga, la mère de la défunte et son époux ont introduit une nouvelle plainte pour non assistance à une personne en danger, homicide volontaire, faux et usage de faux selon libération.

A en croire la même source , le gynécologue et la direction de l’hôpital sont aussi visés.

Pour mémoire, trois sages-femmes ont été condamnées par un tribunal sénégalais, mercredi 11 mai, à six mois de prison avec sursis pour « non-assistance à personne en danger », après le décès dans un hôpital public d’une femme enceinte ayant vainement attendu dans de très grandes souffrances une césarienne et dont le sort tragique a bouleversé le pays.

%d blogueurs aiment cette page :