Accusé de trois viols : Kabirou Mbodje a nié catégoriquement les faits

D’après Le Parisien, le patron de Wari Kabirou Mbodje a catégoriquement nié les faits. Il affirme être plutôt la victime d’une tentative d’extorsion de fonds. «D’après le mis en cause, c’est au contraire les femmes qui se seraient jetées sur lui. Et d’avancer l’hypothèse d’escort girls qui seraient mises d’accord pour inventer ces viols et en tirer un avantage financier», écrit le journal français.

Le journal Le Parisien rapporte sur son site que le PDG de Wari, Kabirou Mbodje, est accusé de viol en France par trois femmes. Celles-ci sont âgées de 22 ans, 23 ans et 24 ans.

Les faits présumés se seraient déroulés le 6 octobre dans l’appartement de Kabirou Mbodje situé à l’avenue d’Iéna, Paris XVIe.

%d blogueurs aiment cette page :